star--3

LPH FORMATION

LPH FORMATION

About this Organization

Creation date: 2020-10-20
Head office: Sainte-Clotilde

Educational team

Laurent HOARAU

Accessibility policy

Accessible tout public Pour les PSH voir leur référent de parcours pour adapter la formation à leurs besoins.

Trusted training organizations!

Today we list training courses in more than 100 categories and subcategories in order to be the most representative of the skills needs of companies.

Training offered by this organization

star--2
PRATIKCARE
SE PREPARER A LA PRISE DE SERVICE A - Définition des exigences des services d’aide à domicile en matière de déontologie B - Recenser les comportements et attitudes attendus des intervenants (tenue, préservation de l’intimité de la personne, discrétion) C - Travail en équipe et passage de relais dans le cadre de l’intervention de l’aide à domicile D - Mettre sa tenue professionnelle en intégrant les EPI [utilisation du vêtement, des chaussures, de la charlotte, des gants] E - Contamination manuportée, prolifération de microbes et les différents modes de contamination F - Lavage des mains incluant les différentes étapes à respecter G - S’organiser (équipement, produits), hiérarchisation des tâches pour démarrer l’activité. ROLE ET LIMITES DE COMPETENCES A - Définir le rôle et la mission de l’intervenant à domicile au regard du contexte et de l’environnement en délimitant son champ d’intervention (famille et proches) B - Etablir un 1er contact C - Mise en œuvre de l’intervention : organisation de l’intervention en fonction du temps imparti D - Hiérarchisation des tâches en fonction des urgences ; prise en compte des attentes des personnes aidées en fonction du plan d’aide E - Expliquer ce qu’est « une limite de compétences » F - Recenser les intervenants du domicile et instaurer une relation professionnelle [Personne aidée/Famille/intervenants/autres] G - Décrire les règles déontologiques (éthique et secret professionnel)/confidentialité) H - Etablir la distinction entre « discrétion et secret professionnel » I - Evaluer le danger, obligation d'action, non-assistance à la personne J - Recenser la liste d’activité que ne peut pas faire l’intervenant à domicile en proposant des solutions possibles pour le bénéficiaire K - Prise de recul et distance professionnelle L - Positionnement en différenciant la relation professionnelle et relation affective : distinction entre ces deux types de relation permettant une approche professionnelle dans le cadre de l’intervention. PREVENIR LES RISQUES ROUTIERS A - Présentation des différents usagers de la route : piétons, vélo, scooter, voiture B - Rappel des règles du code de la route et des bonnes pratiques du risque routier C - Dynamiques du véhicule : freinage d’urgence, évitement d’obstacles, transferts de charges et pertes d’adhérence (sous virage, sur virage), influence de la trajectoire, influence du revêtement, coefficients d’adhérence D - État du véhicule : pneumatiques, système de freinage, suspensions… E - Connaissance des principaux facteurs d’accidentologie sur les trajets F - Echange autour des habitudes de conduite des professionnels du secteur des SAP sur la route, de ses incidences G - Identification de pistes d’amélioration personnalisées H - Les sanctions encourues : équipements obligatoires, catégories d’infraction, sanctions liées à la vitesse I - Responsabiliser les salariés du SAP autour des enjeux écologiques responsable J - Adoption d’une conduite plus responsable et écologique, permettant de réduire l’empreinte carbone et les coûts d’essence K - Conduite à tenir en cas d’accident. PREVENIR LES RISQUES DOMESTIQUES A - Le cadre législatif de l’aide à domicile B - Définition : danger, risque, dommage C - Observer son environnement d’intervention D - Repérer les dangers du domicile E - Identifier les risques professionnels : physiques, musculosquelettiques, chimiques, routiers, psychosociaux, organisationnels… F - Analyser la situation : (Equipements, produits ménagers, risques infectieux et contamination, travail en hauteur, éclairage, encombrement des pièces, surface glissante, tapis, état et revêtement du sol, dénivellation, escalier, marche, absence de rampe, etc…) G - Repérage des aides techniques en adéquation avec la difficulté des personnes aidées à leur domicile H - Remonter l’information à sa hiérarchie et communiquer avec l’entourage pour trouver des solutions simples et adaptées au domicile. LA COMMUNICATION PROFESSIONNELLE A - La communication dans les différentes zones d’interaction B -La communication dans le cadre professionnel : rappels, règles de base, freins à la communication, communication verbale et non verbale C - Les outils de la communication : Communiquer par son image écoute, reformulation, positionnement en tant qu’écoutant D - Décodage des émotions et ressenti E - Pratique de l’écoute active en recherchant l’adhésion F - La reformulation G - Adaptation des gestes et postures en fonction de l’état de la personne H - Clarification d’une situation et canalisation du comportement lors de relations conflictuelles I - Encouragement et valorisation de la personne aidée au domicile J - Être force de proposition K - Transmission de l’information au bon interlocuteur L - Instauration d’un climat de confiance M - Compréhension de l’utilité d’un cahier de liaison et de sa pertinence N - Rédaction d’un cahier de liaison à bon escient dans le respect de la personne aidée O - Travail en équipe, rôle et mission de chaque intervenante, la nécessité de transmission des informations, pour une meilleure prise en compte de la personne P - La place de l’intervenant à domicile au sein d’une équipe pluridisciplinaire, rôle et missions de chacun. ENTRETIEN DU LOGEMENT A - Gestion d’une demande du bénéficiaire en établissant les priorités B - Rationaliser le temps de travail pour obtenir les meilleurs résultats C - Méthodologie pour planifier les tâches à réaliser dans une maison et dans une pièce D - L'organisation du travail et le matériel et produits pour nettoyer les plinthes, sols, le plafond, les fenêtres, les vitres, l'entretien et le dépoussiérage des meubles et plantes. E - L'organisation du travail, le matériel et les produits pour nettoyer la cuisine, la vaisselle, le plan de travail, les appareils ménagers F - L'organisation du travail et les produits pour nettoyer la table, les étagères, les chaises, les armoires, le bureau G - L'organisation du travail et les produits pour l'entretien de la salle de bain, et des wc avec détartrage et désinfection H - Entretien d’un réfrigérateur I - Nettoyage complet et réfection d’un lit médicalisé J - Les pratiques écologiques : le recyclage, les écogestes, les produits écologiques d’entretien, le tri des déchets K - Utilisation des produits naturels de nos grands-mères ENTRETIEN DU LINGE A -Prise en compte de la demande et du contexte B - La représentation du linge pour la personne aidée C - Laver et changer régulièrement le linge afin d’éviter les bactéries et les saletés D - Organisation du lavage, connaissance des tissus E - Lecture des étiquettes, des sigles, code d’entretien F - Connaissance et utilisation des différents produits lessives G - Tri, détachage, lavage selon les différents textiles (coton, soie, lin…) H - Lavage à la main et à la machine I - Séchage, étendage J - Repassage, pliage (chemise à manche longue, pantalon, jupe plissée, drap house et plat, serviette, nappe, etc… K - Rangement dans l’armoire en tenant compte des préférences et des besoins de la personne aidée L - Base de couture simple (boutons à 2 et 4 trous, à tige, pression, ourlet, etc…).
Localisation on demand
From €6000 ex.VAT
15 days | 105 hours

Action de formation

Training eligible for OPCO