Créer du lien grâce à la culture d’entreprise

culture d'entreprise
Sommaire

Générations X, Y et Z se croisent désormais dans les couloirs des bureaux et doivent apprendre à collaborer, à tisser des liens. Une mission impossible compte tenu de leurs différences ?
C’est ce que les récents discours médiatiques nous enseignent. Et si la culture d’entreprise permettait de surmonter cette difficulté ? 

«Incompétents, dépassés, réfractaires au changement… mais attachants », voici ce que pense la génération Z (née à la fin des années 90, début 2000) de la X (les 36-49 ans) selon une enquête menée par le magazine L’ADN. Cela donne le ton sur l’ambiance qui règne souvent entre junior et senior au sein des organisations. Et cela sans parler de la génération Y coincée entre les deux. 

Différences de valeurs, de perception, de vision du travail : les raisons de ces mésententes peuvent être nombreuses. Pourtant, ce choc générationnel pourrait être évité grâce à une culture d’entreprise plus inclusive et axée sur la montée en compétences. Mode d’emploi !

Pourquoi un choc des générations au bureau ?

Le choc des générations au travail fait beaucoup parler de lui dans l’actualité. La principale raison invoquée de cette incapacité à collaborer serait l’incompréhension.
L’une des générations est née avec le digital, l’autre l’a vu évoluer tandis que la précédente apprend encore à s’en servir. Dès lors, des écarts de compétences se creusent.

De même, certains considèrent qu’il y a une vraie différence de valeurs quand d’autres pensent que leur vision du travail est fondamentalement différente.
Et si on dépassait ces clichés ?
En effet, il est souvent plus aisé d’enfermer quelqu’un dans une case (vieux grincheux, jeunes irresponsables…) plutôt que de chercher à résoudre les conflits. Surtout quand ces derniers sont déjà présents en dehors du bureau.

Sachez, par exemple, que les quadragénaires sont parfois plus adeptes de technologie que les juniors.
De plus, avec la formation, il est désormais facile de combler les manques de compétences. Et si ces différends venaient en réalité de la culture d’entreprise ? 

Le rôle de la culture d’entreprise dans les problématiques intergénérationnelles

Les différentes générations éprouvent des difficultés à travailler ensemble dans votre entreprise ? En tant que responsable des ressources humaines et/ou de la formation, vous devez très vite identifier cette problématique et vous en emparer en y confrontant la culture de l’entreprise. 

En effet, chaque entité dispose d’une culture qui lui est propre, qu’elle en soit ou non consciente. Celle-ci repose sur l’ensemble des valeurs, croyances et attitudes des membres qui la composent. S’il n’y a jamais eu de réflexion sur ce sujet, elle s’est sans doute créée elle-même, impulsée par les dirigeants et évoluant au gré des personnes rejoignant l’équipe. 

Certaines entreprises n’hésitent pas, en particulier depuis quelques années, à miser sur la culture d’entreprise. Les enjeux : développer un fort sentiment d’appartenance, favoriser la collaboration et améliorer son fonctionnement. Bien pensée, elle participe ainsi à la réussite de l’organisation. 

Sans elle, tout peut s’effondrer et les conflits peuvent apparaître. On comprend, dès lors, son importance lorsque des incompréhensions surviennent entre générations. Et s’il y avait un manque de culture d’entreprise ? 

Quels leviers pour une culture d’entreprise favorisant la mixité intergénérationnelle ?

Une culture d’entreprise axée sur la bienveillance, l’entraide et l’apprentissage en continu par ses pairs offre un climat de travail apaisé. 

  • Mettre en place un process d’intégration efficace

La culture d’entreprise doit être affirmée dès l’arrivée d’un collaborateur, notamment par le biais de l’intégration et de la formation du nouvel arrivant.
C’est une étape importante pour que ce dernier puisse s’approprier les valeurs de l’entreprise, comprendre son fonctionnement et se sentir à l’aise dans sa prise de poste. 

Pour cela :

  • Former les managers, si besoin, aux nouvelles techniques de management. Le but étant de leur permettre d’évoluer sur des sujets chers aux nouvelles générations.
    Au programme : des pratiques plus humaines basées sur la confiance, la transversalité et les échanges ; 
  • Encourager au maximum le travail en mode projet ;
  • Mettre en place une organisation apprenante pour que chacun puisse apprendre des autres, juniors comme seniors ;
  • Reprendre les bases mêmes de votre culture d’entreprise, les valeurs communes, pour favoriser la motivation des salariés, quelle que soit leur génération ;
  • Éviter de faire intervenir le critère d’âge dans vos pratiques, notamment en matière d’évolution professionnelle.

En conclusion

Vous pensiez que les conflits intergénérationnels en entreprise étaient liés à de vieilles querelles issues de traditions ancestrales ?
Vous savez désormais que ce n’est pas le cas et que l’entreprise y est pour beaucoup.

Ainsi, grâce à une culture d’entreprise bien pensée, ces derniers seront presque gommés pour aller vers davantage de collaboration au quotidien.

Cécile Vienne - Skills Mag
Cécile Vienne
Cécile Vienne
Après 5 ans dans les relations presse et la communication, j'ai développé un espace de coworking nantais où j'ai vu grandir de nombreux entrepreneurs.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

Enjeux de la formation
Mettre en place une politique de numérique responsable entre sensibilisation et action - Skills Mag
Mettre en place une politique de numérique responsable : entre sensibilisation et action

Bienvenue dans le monde du numérique responsable où chaque action compte pour un avenir plus durable. Dans cet article, nous explorerons non seulement pourquoi il est crucial d’adopter une politique numérique responsable au niveau de l’entreprise, mais aussi comment chaque individu peut contribuer à ce changement.

Enjeux de la formation
Le référent égalité et son rôle dans l'entreprise - Skills Mag
Pourquoi former un référent égalité, et quel est son rôle en entreprise ?

Sept années après la vague #meetoo, on pourrait penser que les questions d’égalité entre les femmes et les hommes seraient acquises, que ce soit dans l’espace public, l’enseignement ou au sein de nos environnements. Or, d’après le dernier baromètre du Haut Conseil à l’Égalité (HCE), loin de reculer, le sexisme s’ancre dans toutes le sphères de la société : 80 % des personnes interrogées considèrent que le traitement professionnel entre les hommes et les femmes est inégalitaire. Dans les faits, cela se traduit, toujours selon le HCE, par une différence de salaire de 22 % en faveur des salariés masculins. Le rôle du référent égalité semble donc plus que central.

Enjeux de la formation
Les billets d'Alexandra C’est quoi aujourd’hui un collaborateur acteur - Skills Mag
Les billets d’Alexandra : C’est quoi aujourd’hui un collaborateur acteur ?

Le collaborateur acteur représente le Graal, soit le point d’équilibre parfait entre l’objectif d’engagement des salariés et l’établissement d’une entreprise apprenante.

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Événements & Webinaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *