Digitaliser le plan de développement des compétences

Digitaliser le plan de développement des compétences
Sommaire

La digitalisation des processus RH et plus particulièrement de la formation, est un enjeu important depuis plusieurs années.

Avec la crise, ce besoin s’est accentué.

Et en effet, ses avantages sont nombreux.

Quels sont-ils et comment digitaliser son plan de développement des compétences ?

Si vous avez déjà entrepris une digitalisation de vos outils de ressources humaines et de formation, le terme “SIRH” (Système d’information des Ressources Humaines) ne devrait pas vous effrayer.
La digitalisation s’est accélérée dans tous les domaines avec la crise.

La formation n’y échappe pas.
Pour répondre à leurs obligations en la matière, les entreprises doivent être en mesure d’investir dans des logiciels qui leur permettront de gagner en fluidité, en agilité, mais aussi d’optimiser leur expérience collaborateur. 

L’enjeu est, bien entendu, d’accompagner le développement des compétences des salariés pour, in fine, rester compétitif sur un marché instable.
Alors, suivez le guide pour une digitalisation de votre plan de développement des compétences !

Pourquoi digitaliser son plan de développement des compétences ?

Vous avez du mal à comprendre l’importance de la digitalisation ?
Retour rapide aux bases avant d’explorer les avantages de cette pratique. 

Qu’est-ce que le plan de développement des compétences ?

Le plan de développement des compétences a remplacé le plan de formation début 2019.
Il recense les différentes actions de formation que l’employeur a sélectionnées pour favoriser la montée en compétences de ses salariés.

 Ses objectifs sont multiples :

  • Répondre aux besoins en compétences de l’entreprise ;
  • Veiller au maintien de l’employabilité des collaborateurs en favorisant l’adaptation des salariés à leur poste de travail ;
  • Offrir à tous un accès plus large à la formation ;
  • Rester compétitif en suivant les évolutions technologiques. 

Le plan de développement des compétences n’est pas obligatoire, mais le droit du travail vous incite fortement à y recourir. Le digitaliser lui apportera encore une autre dimension.

Les avantages d’un plan de développement des compétences digitalisé

Il y a un véritable enjeu à digitaliser son plan de développement des compétences. En tant que responsable de formation, vous en tirerez de nombreux avantages :

  • Optimisez vos process formation / RH
    Grâce au digital vous pourrez piloter efficacement vos différentes formations, leurs affectations et leurs suivis.
     
  • Proposez une meilleure gestion stratégique du volet formation
    Votre stratégie de formation sera développée plus efficacement, car davantage en phase avec les besoins de l’entreprise.
     
  • Améliorez l’expérience collaborateur
    Grâce aux outils digitaux, le collaborateur a un accès direct à ses formations et peut les gérer en toute autonomie.
     
  • Renforcez le rôle du manager dans le développement des compétences des collaborateurs en adéquation avec les besoins de votre entrepriseLe manager a la main sur les demandes de formation de ses collaborateurs et peut en faire lui-même la requête en fonction des priorités de l’entreprise.

Une vraie plus-value pour sa fonction, car elle lui permet de répondre aussi bien aux objectifs de sa direction qu’à ceux de ses salariés.
Vous êtes convaincu ? Alors c’est le moment de passer à l’action !

▶️ Le plan de développement des compétences en 1 minute !

Source : OPCO Mobilités

Digitaliser son plan de développement des compétences en 4 étapes

Digitaliser votre plan de développement des compétences consiste finalement à conserver la même stratégie tout en intégrant la dimension “digitale”.
Une réflexion qui nécessite davantage de communication et d’implication des équipes. Nous vous donnons les clés en 4 étapes.

Faire le point sur vos process et vos besoins

Avant de passer à la digitalisation de vos process, il faut commencer par faire le point sur la situation. 

Pour cela, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Où en êtes-vous aujourd’hui dans la gestion du développement des compétences ? 
  • Quels sont vos process ? Sont-ils efficaces ? Que manque-t-il ? 
  • Qu’est-ce qui est déjà digitalisé en interne du point de vue de la formation ou des RH ? Quels sont les avantages pour vous et vos collaborateurs ? Sont-ils à l’aise avec les outils ? 
  • Quels sont les besoins de l’entreprise en matière de formation ? 

La liste est encore longue, mais l’intérêt est bien entendu, d’optimiser, de faire le bon choix en termes de logiciel et de réaliser une conduite du changement efficace. 

Voir aussi : La formation au service de votre business

Choisir un outil pour digitaliser votre plan de développement des compétences

Les SIRH vous permettent d’automatiser un certain nombre de tâches.
Si vous disposez déjà d’un tel outil, c’est le moment de prendre du recul par rapport à lui et de savoir si celui-ci peut répondre aux besoins identifiés lors de la précédente étape. 

Peut-il digitaliser votre plan de développement des compétences ? Si oui, pour quel coût ?
Il existe aujourd’hui de nombreux logiciels capables de remplir ce rôle. La difficulté consiste donc à le sélectionner. 

Votre plan de développement des compétences est peut-être déjà prêt et dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à ajouter les fonctions dans le SIRH : cartographie des compétences, fiches métiers, fonctions, postes, Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP)…

N’hésitez pas à demander une démonstration au fournisseur du logiciel pour vous faire une idée. 

Remporter l’adhésion de ses collaborateurs

Si aucune digitalisation de votre fonction n’a été entreprise jusqu’ici, celle-ci ne pourra pas se faire en un jour.
Vous allez devoir le faire progressivement tout en recueillant les retours de vos collaborateurs. Il est en effet essentiel que vous remportiez l’adhésion de ces derniers. 

La communication aura, dès lors, un rôle important.
Pensez à organiser des moments de discussion autour de l’implémentation de ces outils.

Expliquez les raisons de cette mise en place, ses avantages, les changements que cela va occasionner et la façon dont vous allez former les personnes qui seront amenées à l’utiliser.

Chacun doit se sentir à l’aise avec celui-ci et se l’approprier.
Et cela, dès son arrivée dans l’entreprise.
Sans cette étape, vous ne pourrez voir les bénéfices d’un tel investissement.

Digitaliser son catalogue de formation

Digitaliser votre catalogue de formation sera sans doute le moment le plus important. Pour cela, un classement des formations par thème et sous-thème sera nécessaire pour plus de fluidité dans le SIRH.

Toujours dans un objectif de structuration, pensez également à les attribuer aux collaborateurs concernés. Cela leur évitera de se perdre dans les méandres des formations ou de faire un choix inapproprié.

Du point de vue de la pédagogie, au-delà des formations obligatoires et du développement des compétences techniques, les soft skills sont à l’honneur.

Donc, apporter de la variété dans votre offre tout comme dans les formats proposés : e-learning, présentiel, blended learning… Sachez également que vous pouvez recueillir les besoins en formation via votre SIRH.

Conclusion

Le SIRH s’affirme comme l’outil indispensable de la digitalisation de votre plan de développement des compétences.
Toutefois, pour qu’il soit réellement pertinent, vous devrez obtenir l’adhésion de chacune des parties prenantes : direction, manager, RH et collaborateurs.

Un gros travail sera donc à faire en amont, mais vous êtes désormais prêt à conduire ce changement en toute efficacité et vous devriez en constater les bénéfices sur le long terme.

Cécile Vienne - Skills Mag
Cécile Vienne
Cécile Vienne
Après 5 ans dans les relations presse et la communication, j'ai développé un espace de coworking nantais où j'ai vu grandir de nombreux entrepreneurs.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

Gestion des compétences
De la compétence esprit critique à la compétence esprit constructif - Skills Mag
Les billets d’Alexandra : De la compétence « esprit critique » à la compétence « esprit constructif »

Soft skills désormais essentiel, l’esprit critique est partout, des fiches de postes aux évaluations du personnel. Mais on peut s’interroger sur ce qu’on recherche vraiment derrière cette compétence : la remise en cause de l’existant ou la construction de solutions : soit un esprit constructif ?

Gestion des compétences
Mettre en place un parcours de formation pour les managers
Mettre en place un parcours de formation pour les managers

Tout le monde a besoin de former sa ligne managériale, et tous les managers ont besoin d’être formés. Mais en tant que Head of People, lorsqu’il s’agit de mettre en place un véritable parcours de formation managers, on se retrouve généralement assez seul et dépourvu (même si la bise n’est pas encore venue). Notre budget […]

Gestion des compétences
Politique de formation : utilité et fonctionnement des comités éditoriaux
Politique de formation : utilité et fonctionnement des comités éditoriaux

Le dialogue interne est devenu incontournable à la fonction RH, et la formation n’échappe pas à la règle. Pour rapprocher la direction des ressources humaines des directions métiers, de plus en plus de structures recourent aux comités éditoriaux pour repenser leur politique de formation.

L’idée : un groupe de réflexion se rencontre annuellement. Il identifie les thématiques de formation à valoriser dans le nouveau plan de développement des compétences.
L’enjeu : co-construire la formation professionnelle et nourrir la collaboration entre employeur et salariés, comme le réclame la loi Avenir Professionnel.

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Événements & Webinaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *