Comment identifier les dispositifs de formation des salariés ?

identifier dispositif formation
Sommaire

Peu importe la nature du contrat de travail d’un salarié (CDI, CDD, intérim), tout collaborateur bénéficie du droit à la formation professionnelle continue.

Ce droit est valable pour tout salarié du secteur privé. 

Quelle que soit la taille de l’entreprise ou sa branche professionnelle, les collaborateurs ont la possibilité de bénéficier sous conditions, des différents dispositifs lui permettant de développer ses compétences et ce, tout au long de sa carrière professionnelle. 

La mise en œuvre de tels dispositifs dépend du salarié ou bien est à l’initiative de l’employeur dans le cadre notamment, du Plan de Développement des Compétences.
Quels sont exactement ces dispositifs de formation pour les salariés ?

Le Compte Personnel de Formation 

Le CPF, anciennement DIF, donne l’accès à la formation à tous les actifs dès l’âge de 15 ans (pour les jeunes en apprentissage) et ce, jusqu’à la retraite.
Ce dispositif permet de se former tout au long de son cursus professionnel.

Généralement utilisé lors d’une période de chômage, on peut également en faire usage à l’occasion d’un Contrat de Sécurisation Professionnel (CSP) ou bien au sein de l’entreprise.

L’autorisation de l’employeur n’est pas requise, excepté pour les formations effectuées sur le temps de travail du salarié.
Le CPF recense un certain nombre d’informations dont :

  • les droits acquis par le salarié tout au long de sa vie professionnelle
  • les formations dont il peut bénéficier à titre personnel.

Les formations visées sont obligatoirement certifiantes et ciblent généralement l’obtention d’un diplôme, l’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience, un bilan de compétences, la création d’une entreprise, etc.

Le Projet de Transition Professionnelle ou CPF de Transition

Les personnes en reconversion professionnelle peuvent bénéficier depuis le 1er janvier 2019, du Projet de Transition Professionnelle.
Ce nouveau dispositif vient en remplacement du Congé Individuel de Formation. 

Il s’adresse aux salariés souhaitant opérer un changement professionnel.
Pour accéder au PTP, le salarié doit mobiliser son Compte Personnel de Formation et cibler une formation certifiante, éligible au CPF. 

Qui peut en bénéficier ?
Les salariés en CDI et en CDD, sous certaines conditions.
Le collaborateur en CDI doit justifier d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, à condition de disposer d’une ancienneté de 12 mois dans la même entreprise.

Le salarié en CDD doit quant à lui justifier d’une ancienneté de 24 mois consécutifs ou non, au cours des 5 années précédentes dont 4 mois en CDD, consécutifs ou non, au cours des 12 mois précédents. 

Le PTP peut s’effectuer pendant le temps de travail ou en dehors.
Il n’est pas nécessaire qu’il soit en lien avec le métier du salarié.

▶️ La réforme de la formation professionnelle : 3 minutes pour tout comprendre

Source : OPCO Mobilités

La Validation des Acquis de l’Expérience

La VAE permet d’obtenir un diplôme, il s’agit d’une reconnaissance officielle des compétences que l’individu acquiert au cours de sa vie professionnelle mais également lors de ses activités extra-professionnelles. 

La VAE donne la possibilité de sécuriser un parcours, peu importe la situation du demandeur.
En effet, qu’il soit salarié, bénévole au sein d’une association, demandeur d’emploi ou encore sportif de haut niveau, tout le monde peut bénéficier de ce dispositif. 

La certification s’obtient si elle est enregistrée au RNCP.
Pour ce faire, le demandeur constitue un dossier.

La démarche peut être fastidieuse et exige une très forte implication de la part du candidat.
Il est donc préférable avant de s’engager dans la VAE, de demander conseil auprès des conseillers VAE dans un point relais conseil du département du demandeur (PCR).

Si auparavant il était nécessaire d’avoir cumulé 3 années d’expérience pour faire reconnaître son expérience professionnelle, aujourd’hui, la Loi Travail a réduit la durée à 1 an.
Notez que la VAE est éligible au CPF (Compte Personnel de Formation).

Le Bilan de Compétences

Défini à l’article L6313-10 du Code du travail, le bilan de compétences a pour objectif de permettre au salarié de faire un point sur les compétences acquises au cours de sa carrière. 

Il se réalise en amont d’un nouveau projet professionnel et donne lieu par la suite à une éventuelle formation.
Le candidat est accompagné tout au long du bilan de compétences par un conseiller spécialisé.

Notez qu’il s’agit d’une démarche payante.
Durant le bilan, le demandeur analyse ses compétences et motivations professionnelles.
Il revient sur ses points forts et définit également des pistes d’amélioration.

Dans le cadre du plan de développement des compétences, le salarié peut bénéficier d’un bilan de compétences.
Ce dernier ne peut être réalisé qu’avec le consentement du salarié et fait l’objet d’une convention tripartite signée par le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire.

La convention précise les objectifs, le contenu du bilan, les moyens utilisés, la durée et les modalités de réalisation, la remise des résultats ainsi que le prix et la procédure de règlement du bilan.

Le Conseil en Évolution Professionnelle 

Le Conseil en Evolution Professionnelle est un dispositif personnalisé entièrement gratuit, permettant au demandeur de faire un point sur sa carrière et éventuellement sur un futur changement d’orientation. 

Le candidat rencontre un conseiller proche de son domicile et bénéficie d’un accompagnement ciblé et personnalisé.
Cette rencontre offre la possibilité au demandeur d’évoquer sa carrière et les changements qu’il souhaiterait opérer.
C’est un temps pour clarifier ses souhaits d’évolution, ses besoins et pour faire le point sur son parcours professionnel. 

Lors d’un entretien avec un conseiller en évolution professionnelle, il est ainsi possible d’aborder des questions de mobilité, de reconversion, de création ou de reprise d’entreprise.

L’avantage de s’adresser à un CEP est la possibilité de mobiliser tout service, toutes prestations et tout acteur permettant de faire aboutir le projet du candidat.
C’est de cette façon que le conseiller en évolution professionnelle co-construit le projet avec le demandeur. 

Notez que le CEP est accessible à tout public : salarié du secteur privé, agent du secteur public, travailleur indépendant, demandeur d’emploi, etc.

L’un des grands enjeux fixés par le gouvernement est de donner la possibilité à chaque actif de se former tout au long de son parcours professionnel afin d’assurer le maintien sur le poste de travail ou faciliter l’évolution vers d’autres métiers.

👉 Pour en savoir plus :

Les différents dispositifs de formation du salarié du secteur privé sur le site officiel du gouvernement

Patricia - Skills Mag
Patricia Perello
Patricia Perello
Titulaire d’un Master 2 en Management des Ressources humaines et suite à 10 années d'expérience en tant que Manager de projet et Chargée de mission RH, je suis spécialisée dans la rédaction de contenus RH orientés SEO.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

Gestion des compétences
Gestion des compétences : s’inspirer de l’Équipe de France des métiers en plein entraînement
Gestion des compétences : s’inspirer de l’Équipe de France des métiers en plein entraînement !

La rédaction Skills Mag est allée à la rencontre de Worldskills France, association dont l’objectif consiste à promouvoir les métiers via des compétitions mettant en avant l’important savoir-faire d’une jeunesse passionnée. 
Cela fait maintenant 70 ans que Worldskills France a rejoint le mouvement Worldskills, et travaille à une meilleure reconnaissance des métiers en préparant l’Équipe de France des Métiers à faire valoir l’excellence nationale à l’international.

Gestion des compétences
upskilling reskilling en entreprise
Upskilling, reskilling : définition et utilisation

Upskilling, reskilling, cross-skilling. Peu importe le préfixe, une chose est sûre : il y a de la compétence là-dedans. Votre maîtrise de la langue de Shakespeare, ou votre perspicacité, c’est selon, s’arrêtent-elles ici ? Vous n’êtes pas seul ! Attention spoiler, cet article fait le point en matière d‘upskilling, de reskilling, et cross-skilling, soit la […]

Gestion des compétences
Les JO 2024 _ une chance pour la gestion des compétences en entreprise - Skills Mag
Les JO 2024 : une chance pour la gestion des compétences en entreprise

Quelles leçons de ressources humaines tirer des Jeux Olympiques qui arrivent à Paris en 2024 ? Les entraîneurs sportifs ont beaucoup à nous apprendre de la gestion des compétences. Comment faire des JO une vrai chance pour la gestion des compétences dans votre entreprise ?

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Logo transparent un vent nouveau- communauté Slack dédiée aux professionnels RH - Skills Mag

Rejoignez la communauté
des RH engagés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *