Quelles formations les plus demandées en 2022 ?

formations les plus demandées
Sommaire

Les formations professionnelles sont un excellent moyen pour vos collaborateurs de monter en compétences et de les garder motivés.
Vous vous interrogez peut-être sur les formations qui auront le plus de succès sur l’année 2022

Il faut dire que la tendance à la reconversion poursuit son chemin, tandis que la formation continue s’appuie toujours plus sur les soft skills et sur le souci du bien-être au travail. 

Les données de recherche recueillies par le site internet du Compte personnel de formation permettent de se faire une idée des formations qui seront particulièrement demandées sur l’année 2022. 

Du côté de la mobilité professionnelle 

Le bilan de compétences devrait rester l’une des formations les plus demandées en 2022.
Arme indispensable des demandeurs d’emploi, c’est aussi une formation différenciante pour les employés qui veulent s’ouvrir à de nouvelles perspectives professionnelles. 

Dans la même logique, l’acquisition du permis B reste un des indispensables du demandeur d’emploi.
Au-delà du fait que ce permis est indispensable pour certains postes, il incarne aussi un gage de disponibilité des candidats pour les recruteurs.
Le CPF permet d’ailleurs d’en réduire le coût significativement

Parallèlement, les formations en anglais gardent un succès indéfectible à travers les années, lequel ne devrait pas baisser en 2022.
Il faut dire que ce type de formation aux langues vivantes reste un facteur fort d’employabilité, mais aussi de mobilité interne.
Elles nourrissent les projets d’évolution professionnelle et facilitent les prises de responsabilités.
Courtes et faciles à obtenir en e-learning, elles ne demandent pas de déplacements particuliers aux apprenants.

Quelles pistes de reconversion en 2022 ?

Du côté des reconversions qui auront la cote en 2022, tout laisse penser que la comptabilité devrait susciter autant d’engouement qu’auparavant.
Les métiers comptables rassurent, car ils recrutent quel que soit le contexte économique.

Rien d’étonnant donc, dans le climat d’incertitude ambiant, à ce que la compta maintienne son succès : 

  • Les formations professionnelles de comptabilité restent courtes – un an en moyenne – tout en mobilisant assez de compétences pour se rendre employable sur le court terme.
     
  • Le poste de secrétaire comptable, particulièrement visé en ce moment, permet d’être recruté dans des structures de toutes les tailles.
    Il suffit de quelques mois pour obtenir ce titre. Le niveau CAP est néanmoins nécessaire pour commencer la formation.
    Celle-ci ne dure que quelques mois, de quoi convaincre les derniers indécis. Les compétences requises restent par ailleurs assez raisonnables : bon niveau en langue française, notions de mathématiques, maîtrise minimale de l’informatique.
    La diversité des missions couvertes – facturation, relation client, gestion de trésorerie, documentation administrative – demande cependant de faire preuve de certaines capacités d’organisation et d’un sens de la communication.
     
  • Dans le même domaine, les formations de gestionnaires de paie devraient continuer leur belle ascension.
    Ici encore, les candidats peuvent prétendre à des postes dans toutes les tailles d’entreprise.
    Il s’agit par ailleurs de profils très recherchés sur le marché du travail.
    Attention cependant, ici, à ne pas négliger les lourds prérequis en maîtrise informatique.

En conclusion, vers quelles formations se tourner en 2022 ?

Les formations en immobilier motivent également beaucoup de projets de reconversion.

Ce secteur continue effectivement à recruter, notamment dans certaines villes où les marchés immobiliers sont particulièrement tendus.
Ces formations réclament malgré tout plusieurs soft skills indispensables, tels que le sens de la négociation, mais aussi le goût du contact humain. 

Dans la droite lignée de 2020 et des conséquences psycho-sociales relatives à la COVID-19, les formations relatives au bien-être vont garder leur attrait.
Il s’agira notamment de formations pour devenir sophrologue, mais aussi masseur, esthéticien ou spa praticien.

Les financements CPF sont envisageables dans ce domaine, par exemple pour devenir intervenant dans les salons bien-être.
Il existe en outre plusieurs programmes de ce secteur prévus par le répertoire national de la certification professionnelle.

La tendance devrait être la même pour les formations en naturopathie et en aromathérapie, qui s’inscrivent dans le succès des médecines alternatives.

Le titre RNCP propose ici aussi des certifications, mais le CPF ne prévoit pas encore de financement.
Même combat pour l’hypnose, dont le métier n’est pas reconnu officiellement, et n’est donc pas éligible au CPF

Dans le même esprit, les formations de gestion du stress devraient continuer à convaincre.
Moins destinées à la reconversion qu’à l’amélioration du bien-être au travail, ces formations sont tout à fait éligibles au CPF.

Ces formations connaissent par ailleurs un certain succès chez les employeurs, qui y voient une façon d’éviter l’absentéisme et les coûts de santé et d’améliorer la productivité des équipes.
C’est aussi une façon de booster la marque employeur.

La plupart des formations orientées santé au travail ou bien-être réclament cependant d’importantes compétences comportementales.
Sens du relationnel, empathie, bienveillance et capacité d’écoute doivent être des qualités des apprenants.

Ces formations peuvent par ailleurs en appeler d’autres, dites de “juste distance relationnelle”.
Les professionnels de ces secteurs vont effectivement rencontrer différents niveaux d’implication émotionnelle dans leurs pratiques.
Ils auront besoin de développer les compétences d’une relation soignant/soigné de qualité.

Julie Michel - Skills Mag
Julie Michel
Julie Michel
Rédactrice web spécialisée dans le référencement naturel, je baigne dans le milieu de la communication depuis bientôt 10 ans. Diplômée de Sciences Po Lille en Communication Corporate, j'ai aussi été formée au management des ressources humaines. C'est donc naturellement que je me suis intéressée au secteur de la formation et à ses problématiques.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

Gestion des compétences
De la compétence esprit critique à la compétence esprit constructif - Skills Mag
Les billets d’Alexandra : De la compétence « esprit critique » à la compétence « esprit constructif »

Soft skills désormais essentiel, l’esprit critique est partout, des fiches de postes aux évaluations du personnel. Mais on peut s’interroger sur ce qu’on recherche vraiment derrière cette compétence : la remise en cause de l’existant ou la construction de solutions : soit un esprit constructif ?

Gestion des compétences
Mettre en place un parcours de formation pour les managers
Mettre en place un parcours de formation pour les managers

Tout le monde a besoin de former sa ligne managériale, et tous les managers ont besoin d’être formés. Mais en tant que Head of People, lorsqu’il s’agit de mettre en place un véritable parcours de formation managers, on se retrouve généralement assez seul et dépourvu (même si la bise n’est pas encore venue). Notre budget […]

Gestion des compétences
Politique de formation : utilité et fonctionnement des comités éditoriaux
Politique de formation : utilité et fonctionnement des comités éditoriaux

Le dialogue interne est devenu incontournable à la fonction RH, et la formation n’échappe pas à la règle. Pour rapprocher la direction des ressources humaines des directions métiers, de plus en plus de structures recourent aux comités éditoriaux pour repenser leur politique de formation.

L’idée : un groupe de réflexion se rencontre annuellement. Il identifie les thématiques de formation à valoriser dans le nouveau plan de développement des compétences.
L’enjeu : co-construire la formation professionnelle et nourrir la collaboration entre employeur et salariés, comme le réclame la loi Avenir Professionnel.

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Événements & Webinaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *