Les outils pour l’auto-formation en entreprise

outils auto-formation
Sommaire

Les salariés ont aujourd’hui à leur disposition un certain nombre d’outils leur permettant de s’auto-former au sein de leur entreprise.
Désir de devenir pleinement acteur de leur carrière professionnelle, les collaborateurs peuvent aujourd’hui bénéficier d’un apprentissage ciblé, adapté à leur personnalité et aux nouvelles compétences visées. 

La formation du personnel est un enjeu stratégique car en effet, il s’agit de maintenir l’employabilité des salariés et d’accroître la rentabilité de l’entreprise.
La gamification, le micro-learning, l’intelligence artificielle ou encore la réalité virtuelle voient le jour et permettent ainsi de personnaliser le parcours des collaborateurs.
Quels sont les outils plus pertinents pour votre réaliser ce processus.   

La gamification

Ce n’est pas une nouvelle tendance puisqu’elle s’est développée il y a déjà quelques années dans les entreprises.
La gamification a trouvé sa place au sein des structures, s’avérant être un outil de motivation efficace chez les collaborateurs.
L’objectif est en effet de provoquer en eux un changement durable.

Grâce à la gamification, les salariés vont être motivés par le défi de gagner quelque chose, ainsi la mission confiée n’en sera que facilitée.

Jouer avec ses collègues renforce les liens et influe sur le travail d’équipe.
Cela engendre une plus grande motivation, donc une plus grande productivité et une performance accrue.

La gamification développe la créativité chez les collaborateurs et favorise l’implication de chacun.
En outre, ce procédé va permettre d’introduire une culture de l’innovation et inciter les collaborateurs à penser différemment.

Évidemment, en tant que professionnel RH, vous devez inscrire ce procédé dans une stratégie réfléchie, cohérente et basée sur l’engagement de chacun.

Le micro-learning

Vous pratiquez le micro-learning sans même vous en rendre compte lorsque vous cherchez une recette de cuisine ou un mode d’emploi par exemple.

Bref, vous l’avez compris, le micro-learning n’est pas le condensé d’une formation plus longue mais bien une séquence au format court sur un sujet donné.
Il peut s’agir d’un texte, d’une vidéo, d’un podcast, il peut prendre la forme d’un dessin, d’une infographie, etc.
Il n’y a pas de règle en termes de format, l’objectif est simplement d’obtenir l’information dont nous avons besoin.

Les collaborateurs affirment qu’ils ne possèdent qu’1% de leur temps de travail sur une semaine à consacrer à la formation.
De fait, le format micro-learning apparaît comme la solution idéale.

Il s’agit généralement de séquences n’excédant pas 10 minutes.
Les salariés peuvent ainsi se former à leur rythme tout en évitant d’être découragés par des heures de formation difficiles à intégrer dans leur planning.

En conclusion, le micro-learning est définitivement tourné vers l’action !

La personnalisation et l’intelligence artificielle

Est-il encore utile de préciser l’intérêt de personnaliser la formation des collaborateurs ?

Bien sûr, il est essentiel d’adopter une stratégie de personnalisation dans les actions de formation à mener.
Grâce à l’avènement du digital, il est de plus en plus aisé de personnaliser les contenus de formation.

Nous entendons parler de data, d’intelligence artificielle et d’assistant virtuel.
En tant que professionnel RH, vous devez appréhender la personnalisation comme une stratégie à part entière.

Elle doit répondre à des besoins précis formulés par l’entreprise en fonction des objectifs définis en amont.
Elle doit être pensée au préalable, cohérente et pertinente pour l’entreprise comme pour les collaborateurs.

Travaillez en amont sur le profil des utilisateurs, évaluez leurs outils, leur quotidien et leur métier, ainsi vous parviendrez à mettre en place une personnalisation efficace.

La réalité virtuelle

Et si vous optiez pour la réalité virtuelle pour former les salariés ?

À l’aide de casques, le salarié peut s’immerger et vivre une expérience réaliste qui lui fera prendre conscience des nouveaux enjeux.
Si certaines entreprises n’ont pas encore cerné l’utilité d’un tel matériel, d’autres comme Bouygues ou Orange l’ont déjà adoptée !
Carrefour a même récemment réalisé des entretiens d’embauche dans le métaverse.

La réalité virtuelle est intéressante dans le cadre d’entreprises qui comptent de nombreux salariés et pour lesquelles il est compliqué de prendre en charge des formations ou des sensibilisations aux nouvelles normes de sécurité, par exemple.

En effet, les casques de réalité virtuelle ne sont pas financièrement à la portée de tous, mais force est de constater qu’à l’échelle d’une société, l’investissement devient plutôt rentable.
Les collaborateurs peuvent tenter l’expérience tant qu’ils le souhaitent, au moment où ils le souhaitent.

Une fois plongés dans cette réalité, ils sont davantage à l’écoute, plus intéressés, contrairement à une conférence classique qui a tendance à générer de l’ennui.
Les casques de réalité virtuelle aident non seulement les salariés à accroître leurs performances mais ils permettent également un accès à une certaine technologie pour un coût relativement faible.
Miser sur ce type de matériel peut être un choix pertinent en termes de résultats.

Le digital a permis l’adaptation des parcours de formation, de pouvoir les personnaliser et limiter les coûts tout en impliquant davantage les collaborateurs.
Il s’agit à présent de former les salariés en suscitant leur intérêt par des parcours de formation plus courts, ludiques, mieux ciblés, ce qui favorise leur engagement.

Patricia - Skills Mag
Patricia Perello
Patricia Perello
Titulaire d’un Master 2 en Management des Ressources humaines et suite à 10 années d'expérience en tant que Manager de projet et Chargée de mission RH, je suis spécialisée dans la rédaction de contenus RH orientés SEO.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

L&D
Comment valoriser la formation interne - Illustration Skills Mag
Comment valoriser la formation interne ?

Bien que le Gouvernement stipule clairement que l’entreprise peut elle-même former ses salariés, la formation interne a souvent mauvaise presse. On la soupçonne de tous les maux, à commencer par le fait de manquer de crédibillité. Pas franchement prestigieuses, les formations internes souffrent de la très grande notoriété des organismes renommés.

L&D
Formateur externe ou interne _ faut il vraiment choisir _ - Illustration impressionniste - Skills Mag
Formateur externe ou interne : faut il vraiment choisir ?

A priori, formateurs externes et internes sont incompatibles. Les experts et consultants externes interviennent pour transmettre des connaissances qui n’existent pas en interne. De leur côté, les formateurs internes disposent d’une expertise de l’entreprise, de sa culture et de ses processus particulièrement pertinente pour les employés, sans être nécessairement exportable.

L&D
Attirer et fidéliser vos collaborateurs par l’innovation - Skills Mag
Attirer et fidéliser vos collaborateurs par l’innovation

Votre entreprise encourage l’innovation, voire même la récompense ? Vous faites la promotion d’une culture de l’innovation à travers vos investissements en recherche et développement ? Vous êtes connus dans votre secteur pour vos capacités à créer de nouveaux produits, ou de nouveaux services ? Alors utilisez tous ces arguments afin d’attirer et de fidéliser vos collaborateur par l’innovation !

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Logo transparent un vent nouveau- communauté Slack dédiée aux professionnels RH - Skills Mag

Rejoignez la communauté
des RH engagés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *