Du savoir à la mise en pratique dans les organisations

mise en pratique entreprise
Sommaire

Lorsque vous mettez en place votre plan de développement des compétences, des objectifs précis ont été définis.
Ces derniers correspondent aux besoins de l’entreprise. Le but est donc que les compétences développées puissent, par la suite, être mises en pratique de façon efficace.
Or, le passage de la théorie à la pratique peut s’avérer complexe. Comment favoriser la bonne application de ces apprentissages ?
 

Toute entreprise qui a recours à la formation professionnelle s’attend à un retour sur investissement (ROI).
Celui-ci se matérialise bien souvent par une mise en pratique réussie des apprentissages.
Or, entre la théorie et la pratique, il n’est pas toujours évident de transformer les savoirs en compétences efficientes.

Le responsable de formation doit donc s’assurer, en amont, de bien sélectionner les formations si celles-ci se font en externe.
En interne, on veillera à un bon équilibre entre théorie et pratique.
Dans les deux cas, il sera essentiel de bien accompagner vos collaborateurs. Mais, plus concrètement, comment faire ? 

L’importance du choix de la formation pour faciliter la mise en pratique

Qui n’a pas déjà assisté à des formations où les slides s’enchaînent sans qu’il n’y ait jamais de mise en pratique ?
Et ceci que la formation se fasse en présentiel ou à distance. Il est alors très souvent difficile de réellement utiliser ces connaissances dans le cadre professionnel.
La raison ? Elles ne sont pas totalement acquises. 

Le responsable de formation doit être en mesure d’anticiper ces problématiques en ayant un œil attentif sur la formation choisie par le salarié ou par l’entreprise si celle-ci s’inscrit dans son plan de développement des compétences. 

Pour cela, vous pouvez bien entendu regarder la qualité des formations en vous appuyant sur la certification des prestataires : Qualiopi. Obligatoire à partir de janvier 2022 (pour les organismes de formation qui souhaitent prétendre à des fonds publics ou mutualisés), elle vient confirmer la qualité du processus de développement des compétences. 

S’il s’agit d’une formation que vous abondez ou co-abondez avec le compte personnel de formation (CPF) de votre collaborateur, vous pouvez également vérifier les évaluations de l’organisme de formation sur la plateforme

Enfin, dans le cas d’une formation en interne, elle doit comporter aussi bien des aspects théoriques que pratiques.
Vous veillerez, là encore, au choix du formateur, à sa capacité à transmettre ses compétences dans un environnement professionnel.
De même, il sera essentiel de procéder à une évaluation des différents types de formations pendant et à la fin de celles-ci.

Quelles méthodes de formation pour une mise en pratique efficace ?

Lorsque vous regardez le programme d’une formation, vous avez du mal à déterminer si la mise en pratique est effectivement présente ?
Le meilleur indicateur consiste à vous appuyer sur la mention d’une ou plusieurs de ces méthodologies ou d’en faire la demande :

  • Le coaching. Cette approche individualisée va motiver l’apprenant à passer à l’action et à aller au-delà des simples savoirs théoriques.
  • L’étude de cas. Rien de mieux qu’une situation concrète et réelle pour favoriser la mise en application des concepts des cours ;
  • Les travaux en groupe. Moments d’entraide et de confrontation des idées, ils offrent l’avantage de favoriser le travail d’équipe ;
  • L’expérimentation. Si le formateur permet aux apprenants d’expérimenter par eux-mêmes, ils apprendront ainsi de leurs expériences et mémoriseront plus aisément. On parle également de mise en pratique ou de pédagogie active.
  • La mise en situation. Sans doute la méthode la plus efficace, elle va s’attacher au quotidien professionnel de l’apprenant et, ainsi, lui donner une chance d’appliquer ses savoirs tout en développant de nouvelles compétences. On parle, dès lors, de e-doing. 

Le e-doing : de la théorie à la pratique

Le e-doing n’est pas encore très populaire. De fait, il a été théorisé par une plateforme digitale nommée Fifty et vise l’action de formation en situation de travail.
La théorie est ainsi transposée directement dans le quotidien des collaborateurs grâce à des nudges ou “incitations douces encourageant à prendre la meilleure décision”. 

En effet, durant toute sa formation, l’apprenant reçoit un choix individualisé de micro actions à réaliser au moment le plus opportun et en seulement quelques minutes.
En fonction de leurs validations, ces dernières seront affinées pour faciliter la progression.

Ce type d’application favorise également l’autonomie en permettant à votre collaborateur d’adapter la formation à son emploi du temps.
Il bénéficie donc d’un suivi et peut alors transformer certains comportements en habitudes.
Les prochaines étapes de sa formation peuvent ainsi être facilement définies.

Cette méthode innovante peut être un vrai plus pour un responsable de formation.
De fait, vous disposez d’une visibilité directe sur la progression de l’apprenant et vous pouvez l’accompagner et le conseiller tout au long de sa formation.
Le ROI de celle-ci est alors plus facile à évaluer. 

En conclusion

La mise en pratique en entreprise dans le cadre d’une formation professionnelle n’a désormais plus aucun secret pour vous.
Vous allez maintenant pouvoir tirer profit de ces méthodes et, ainsi, répondre aux objectifs de votre plan de formation.
Une très bonne nouvelle puisque vous devriez rapidement en voir les effets sur la compétitivité de votre organisation.

Cécile Vienne - Skills Mag
Cécile Vienne
Cécile Vienne
Après 5 ans dans les relations presse et la communication, j'ai développé un espace de coworking nantais où j'ai vu grandir de nombreux entrepreneurs.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

L&D
Comment valoriser la formation interne - Illustration Skills Mag
Comment valoriser la formation interne ?

Bien que le Gouvernement stipule clairement que l’entreprise peut elle-même former ses salariés, la formation interne a souvent mauvaise presse. On la soupçonne de tous les maux, à commencer par le fait de manquer de crédibillité. Pas franchement prestigieuses, les formations internes souffrent de la très grande notoriété des organismes renommés.

L&D
Formateur externe ou interne _ faut il vraiment choisir _ - Illustration impressionniste - Skills Mag
Formateur externe ou interne : faut il vraiment choisir ?

A priori, formateurs externes et internes sont incompatibles. Les experts et consultants externes interviennent pour transmettre des connaissances qui n’existent pas en interne. De leur côté, les formateurs internes disposent d’une expertise de l’entreprise, de sa culture et de ses processus particulièrement pertinente pour les employés, sans être nécessairement exportable.

L&D
Attirer et fidéliser vos collaborateurs par l’innovation - Skills Mag
Attirer et fidéliser vos collaborateurs par l’innovation

Votre entreprise encourage l’innovation, voire même la récompense ? Vous faites la promotion d’une culture de l’innovation à travers vos investissements en recherche et développement ? Vous êtes connus dans votre secteur pour vos capacités à créer de nouveaux produits, ou de nouveaux services ? Alors utilisez tous ces arguments afin d’attirer et de fidéliser vos collaborateur par l’innovation !

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Logo transparent un vent nouveau- communauté Slack dédiée aux professionnels RH - Skills Mag

Rejoignez la communauté
des RH engagés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *