Guide et outils de l’évaluation de formation pour ancrer les acquis

Guides et outils évaluation de la formation pour ancre les acquis de la formation - Skills Mag
Sommaire

Dans le cadre de la formation professionnelle, l’évaluation des acquis est une véritable nécessité pour mesurer l’efficacité d’un dispositif.

L’évaluation a un rôle majeur dans le plan de développement des compétences. Elle va permettre de juger la qualité d’une action de formation. Cet outil indispensable permet de vérifier l’atteinte des objectifs et de justifier de cette réussite auprès de l’entreprise et des organismes financeurs.

Aujourd’hui, tout se passe comme si participer à une formation suffisait à acquérir les compétences visées. Vous savez que ce n’est pas totalement vrai. En tant que responsable de formation ou directeur des ressources humaines, votre préoccupation va essentiellement porter sur les moyens à mettre en œuvre pour valider les acquis des participants

Cette évaluation permet d’ancrer les apprentissages et de faciliter le transfert de compétences des salariés. C’est une nécessité pour que l’action de formation soit reconnue comme telle.

Mais comment savoir si les formations mises en place permettent réellement une progression chez l’apprenant ? Quels outils favoriser pour évaluer ses compétences ?

Nous allons répondre à vos interrogations en plaçant l’apprenant au cœur du dispositif d’évaluation.

Les enjeux de l’évaluation de formation pour ancrer les acquis

« A l’issue de la formation, le prestataire délivre au stagiaire une attestation mentionnant les objectifs, la nature et la durée de l’action et les résultats de l’évaluation des acquis de la formation. » 

La loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie nous informe de l’obligation de procéder à l’évaluation de la formation. Au-delà de l’aspect législatif, l’évaluation est un véritable enjeu stratégique qui nécessite une mûre réflexion de la part des entreprises.  

L’évaluation des acquis de formation, de quoi parle-t-on exactement ?

De Ketele propose une définition de l’évaluation qui est la suivante :

« Examiner le degré d’adéquation entre un ensemble d’informations et un ensemble de critères adéquats à l’objectif fixé, en vue de prendre une décision.« 

L’évaluation est une procédure majeure dans le cadre de la stratégie d’une entreprise. C’est pourquoi l’élaboration des objectifs de formation doit être mûrement réfléchie. Ces objectifs doivent être précis et donner lieu à une situation ou à un comportement observable.

Une action de formation réussie, c’est la mise en place de certains outils qui permettent aux participants de valider leurs acquis à travers des méthodes variées.

La loi du 24 novembre 2009 insiste sur les objectifs et les moyens à mettre en œuvre pour mener à bien une formation. « Les actions de formation professionnelle sont réalisées conformément à un programme préétabli qui, en fonction d’objectifs déterminés, précise les moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement mis en œuvre ainsi que les moyens permettant de suivre son exécution et d’en apprécier les résultats. »

Les deux principales fonctions de l’évaluation de formation

Formative ou sommative, l’évaluation s’effectue à deux niveaux et permet d’établir une continuité dans l’acquisition des apprentissages des participants.

  • L’évaluation formative

L’évaluation formative intervient au cours de l’action de formation. Elle a pour objectif de mesurer l’écart entre les acquis actuels du stagiaire et le niveau d’acquisition à atteindre à la fin de la formation. Ce type d’évaluation consiste à favoriser la progression des apprentissages et renseigner le formateur sur les différents points à améliorer. 

  • L’évaluation sommative

L’évaluation sommative intervient généralement à la fin de la formation et permet de mesurer les compétences acquises des stagiaires. Non seulement cette évaluation sert à certifier et attester les apprentissages réalisés mais aussi à évaluer le dispositif de formation.

Les moyens mis en œuvre pour évaluer les acquis de formation

En tant que responsable de formation, vous êtes sûrement confronté à la fameuse question de l’évaluation de la formation. Les méthodes d’évaluation des acquis sont multiples et dépendent des objectifs que vous vous êtes fixés en amont. Vous devez vous poser les bonnes questions et bien définir le cadre de cette évaluation

Guide pour mener à bien l’évaluation des acquis des participants

Nous vous proposons un guide qui retrace tout le processus de formation. Il vous permet d’avoir toutes les clés en main pour garantir l’acquisition des compétences de vos apprenants.

Avant la formation

Il s’agit en amont, d’évaluer les besoins en formation. Le responsable de formation de l’entreprise est chargé de s’entretenir avec le personnel afin de mettre en avant les besoins prioritaires. Cela peut se faire au cours des entretiens annuels ou entretiens professionnels qui ont lieu tous les deux ans.

Une fois les besoins en formation ciblés, le responsable de formation va évaluer les prérequis dans le but de situer les compétences actuelles des stagiaires. Il peut s’aider d’un questionnaire ou d’un test de positionnement que lui seul sera en mesure de traiter.

Pendant la formation

Au cours de l’action de formation, le formateur vérifie au fur et à mesure l’efficacité des dispositifs mis en place. Pour cela, les acquis des connaissances des stagiaires vont être mises à l’épreuve à travers divers exercices comme des tests, des jeux de rôle ou des mises en situation. Ces pratiques permettent de consolider les apprentissages et de faciliter la compréhension des différents points abordés en cours.

Après la formation

A la fin de l’action de formation, il est important de mesurer la satisfaction des stagiaires à chaud concernant la qualité du contenu, les méthodes mises en place, l’organisation, le fonctionnement du cursus, etc. Ce retour d’expérience se fait généralement par un questionnaire qui retrace tous les points et les axes d’amélioration, permettant de rendre la formation la plus satisfaisante possible. 

Quelques mois après la fin de la formation

Quelques mois après la formation, il est nécessaire de voir si les compétences acquises sont retranscrites en situation de travail. Mesurer l’impact en situation professionnelle à froid est ce qu’on appelle l’évaluation de transfert. 

Ces étapes s’inspirent du modèle de Kirkpatrick qui comporte 4 niveaux : réactions, apprentissages, comportements, résultats. Ce modèle est développé en détail dans notre article comment évaluer la performance de ses formations.

▶️ Comment Digiforma mesure la satisfaction des apprenants

Source : Digiforma

Outils pour valider les acquis des apprenants

Quand il s’agit de connaissances procédurales, la validation des acquis se fait avec des exercices précis sans réelles difficultés. En revanche, lorsqu’il s’agit de compétences conditionnelles demandant une contextualisation de la situation, la validation des acquis devient plus complexe. Dans ce cas, l’objet de la formation consiste à retenir des faits ou des procédures à appliquer.

Nous vous présentons quelques outils d’évaluation à chaud et à froid permettant d’ancrer les apprentissages. 

Évaluation des acquis à chaud

  • Les activités insérées

Elles viennent ancrer les connaissances acquises par des actions concrètes. Les activités insérées valident la bonne compréhension et l’assimilation d’une notion. Elles sont très rapides et faciles à réaliser. Il peut s’agir de jeu de rôle et simulation ou des exercices pratiques.

  • Les activités transversales

Les activités transversales regroupent un ensemble de concepts issus d’un module et permettent de valider plusieurs compétences à la fois. Il peut s’agir d’un contrôle de connaissances à chaque fin de module ou d’un QCM.

  • L’entretien collectif

L’entretien collectif évalue à chaud la formation. Il est principalement utilisé pour des formations longues. Il peut être très constructif à condition de favoriser la libre expression. Une pause sera régulièrement accordée en cours de formation afin de revoir les nouvelles notions et d’y ajouter des précisions pour faciliter la compréhension. Cet outil permet une mise au point collective entre le formateur et les participants et renforce la cohésion du groupe.

Évaluation des acquis à froid

  • L’auto-évaluation

Cet outil permet d’impliquer le participant en le rendant acteur de sa propre évaluation et non pas observateur. Il va lui-même situer son évolution au cours de la formation et identifier quelques mois après si de nouvelles compétences ont été acquises.

  • La grille d’observation

Cet outil est principalement utilisé pour les formations qui ont une dimension technique et où les résultats sont visibles. La grille d’observation est mise en place par la direction des ressources humaines, formateurs ou encore supérieurs hiérarchiques. L’observation se fait à froid, quelque temps après la formation afin d’évaluer l’acquisition de compétences.

  • Le questionnaire d’évaluation

Quelques mois après la formation, le questionnaire d’évaluation est envoyé au participant. Ce délai « à froid » est important car il permet de s’assurer que le participant a bien eu le temps de mettre en pratique ses nouvelles compétences tout en gardant les idées claires sur le contenu de la formation.

En conclusion

Vous l’aurez compris, évaluer les acquis de formation nécessite des objectifs précis pour permettre une évaluation des acquis efficace. Hormis son obligation légale, cet outil est indispensable pour certifier de la qualité de vos formations.
Elle répond à un enjeu stratégique et permet l’augmentation des performances d’une entreprise.

saloua boukali - Skills Mag
Saloua Boukali
Je suis diplômée d’un Master en sciences de l’éducation parcours Responsable de formation. J’ai toujours été intéressée par les problématiques éducatives, et plus particulièrement la formation continue, qui est un véritable enjeu face aux transformations actuelles des entreprises. Passionnée par l’écriture, c’est tout naturellement que j’ai choisi d’orienter ma carrière dans la rédaction de contenu web avec une spécialisation en éducation et formation.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

L&D
Comment valoriser la formation interne - Illustration Skills Mag
Comment valoriser la formation interne ?

Bien que le Gouvernement stipule clairement que l’entreprise peut elle-même former ses salariés, la formation interne a souvent mauvaise presse. On la soupçonne de tous les maux, à commencer par le fait de manquer de crédibillité. Pas franchement prestigieuses, les formations internes souffrent de la très grande notoriété des organismes renommés.

L&D
Formateur externe ou interne _ faut il vraiment choisir _ - Illustration impressionniste - Skills Mag
Formateur externe ou interne : faut il vraiment choisir ?

A priori, formateurs externes et internes sont incompatibles. Les experts et consultants externes interviennent pour transmettre des connaissances qui n’existent pas en interne. De leur côté, les formateurs internes disposent d’une expertise de l’entreprise, de sa culture et de ses processus particulièrement pertinente pour les employés, sans être nécessairement exportable.

L&D
Attirer et fidéliser vos collaborateurs par l’innovation - Skills Mag
Attirer et fidéliser vos collaborateurs par l’innovation

Votre entreprise encourage l’innovation, voire même la récompense ? Vous faites la promotion d’une culture de l’innovation à travers vos investissements en recherche et développement ? Vous êtes connus dans votre secteur pour vos capacités à créer de nouveaux produits, ou de nouveaux services ? Alors utilisez tous ces arguments afin d’attirer et de fidéliser vos collaborateur par l’innovation !

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Logo transparent un vent nouveau- communauté Slack dédiée aux professionnels RH - Skills Mag

Rejoignez la communauté
des RH engagés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *