L’art du storytelling, et si vous osiez raconter des histoires en formation ? 

L'art du storytelling, et si vous osiez raconter des histoires en formation - Skills Mag
Sommaire

Le storytelling en formation, une nouvelle expérience apprenante

Le storytelling, rappelons-le, est une technique de communication qui consiste à raconter des histoires. Le récit, qui est en réalité structuré selon une logique pédagogique précise, transmet des messages et des apprentissages sous une forme à la fois engageante et mémorable.

Le storytelling, ça fonctionne comment ?

L'art du storytelling, et si vous osiez raconter des histoires en formation - Skills Mag

Les histoires mobilisées dans le cadre du storytelling formatif ont pour atout principal d’évoquer des émotions et des personnes, et donc de favoriser l’identification et l’empathie.
Les personnages ont de vrais arcs narratifs : ils évoluent au rythme de sentiments, d’événements et de prises de conscience qui résonnent dans les esprits des apprenants.

Ces histoires s’appuient également sur une intrigue et une séquence d’événements qui fonctionne comme un conte pour enfants : avec un début, une problématique et un dénouement. On parle ici de “structures en trois actes”, typique du storytelling.

La problématique, aussi appelée “nœud” de l’histoire, est au cœur de l’intérêt de l’audience. C’est la touche de drama qui crée une tension dans l’histoire, et par extension l’attention du public.

Comme dans toute bonne fable, le récit du formateur contient aussi une morale. C’est son idée principale, le cœur de ce qu’on espère que l’apprenant mémorise.
Cet apprentissage peut être boosté par un langage riche en métaphores et en analogies, parfois humoristiques, pour illustrer les éléments complexes et les rendre accessibles.

L’ensemble de cette structure est expliquée et mise en scène par Nancy Duarte dans le TED Talk devenu iconique, The Secret Structure of Great Talks. Il existe en outre diverses formations qui reviennent sur cette base théorique du storytelling et vous aident à la mettre en pratique.

Pourquoi le storytelling a tant de succès auprès des apprenants ?

Si le storytelling fonctionne si bien en formation, c’est en partie parce que la narration intrigue et captive, en partie parce que les personnages déclenchent des émotions, et de l’identification. Ces éléments boostent la mémorisation des apprentissages.

Les histoires aident aussi à simplifier les théories les plus complexes, en les inscrivant dans des situations concrètes et proches du quotidien.

Cette efficacité n’est pas que théorique, elle a aussi été prouvée par une étude de la Harvard Business School. Celle-ci montre que les présentations qui utilisent le storytelling augmentent la mémorisation des étudiants, mieux que quand ils ne doivent enregistrer que des données brutes.

Les récentes recherches en sciences cognitives ont par ailleurs prouvé que les histoires créent des connexions émotionnelles qui aident le cerveau à organiser les informations dans la mémoire à long terme. Elles seraient par ailleurs particulièrement efficaces pour les apprenants auditifs.

Notez, cependant, que le storytelling ne fonctionne pas avec la même efficacité chez tous les types d’apprenants.
Certains profils privilégient les faits, les chiffres et les données concrètes aux anecdotes. Le storytelling leur paraît trop subjectif, ou trop déstructuré. C’est aussi le cas des personnes qui dissocient apprentissage et émotions.

Certaines perçoivent dans ce cas l’exposé de récits personnels comme une forme de manipulation. D’autres peinent à imaginer des situations hypothétiques ou à se projeter dans des récits éloignés de la théorie.

Attention, aussi, aux apprenants en apprentissage linguistique pour qui les nuances de la langue propre à la narration orale pourraient nuire à la compréhension du récit.

L’art du storytelling, et si vous osiez raconter des histoires en formation, ça se fait chez Allianz

Source : Learning Technologies France

Le storytelling en formation, ça ressemble à quoi ?

L'art du storytelling, et si vous osiez raconter des histoires en formation - Skills Mag

Pour intégrer des histoires dans les formations, la première étape consiste à choisir le format de récit qui répond le mieux à vos objectifs. En fonction, vous pouvez plonger dans l’un de ces trois formats :

  • Histoire personnelle et anecdotes, qui ont l’avantage d’être authentiques et de nourrir un sentiment d’identification. Le récit intime de Brene Brown dans le TED Talk “Le pouvoir de la vulnérabilité” va dans ce sens.
    Elle y parle de sa découverte d’elle-même, laquelle l’a menée à son sentiment d’appartenance à l’humanité.

  • Étude de cas réelle ou fictive pour proposer une application tangible de la théorie. Vous en trouverez plusieurs décortiquées par Simon Sinek dans le TED Talk à 282 000 likes, Comment les grands leaders inspirent l’action : Apple, Martin Luther King, ou les frères Wright.

  • Métaphore et analogie pour simplifier les concepts les plus complexes. Dans cette idée, Jim Kouzes, formateur américain de renom, aime utiliser l’image du voilier pour parler de leadership.
    Il file ainsi régulièrement la métaphore du manager/capitaine d’un bateau pris dans une tempête avec des équipiers qui ont tous leurs spécialités et qui sont mus par un esprit d’entraide pour tenir le cap.

Ces formats s’adaptent très bien aux formations-présentations, mais aussi aux formations audios, type podcast learning. L’écoute d’un podcast crée le sentiment d’intimité entre formateur et apprenant qui est nécessaire à l’engagement émotionnel.

La narration immersive captive d’ailleurs tout autant, si ce n’est plus, que celle en présentation physique. Le podcast autorise en outre une grande liberté narrative, avec, pourquoi pas, l’incorporation d’effets sonores ou de musique pour enrichir l’expérience et favoriser la mémorisation.

Notez aussi que certaines formations utilisent des techniques de storytelling dites “interactives”. Les participants contribuent ainsi à faire évoluer le récit en temps réel. Il peut s’agir de jeux de rôle ou de simulations.

Certaines passent par des outils numériques pour laisser les apprenants choisir le sens que prend le récit. D’autres poussent la logique jusqu’à utiliser la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR) et autres environnements virtuels du Metaverse pour amener les apprenants à interagir avec l’environnement ou les personnages.

Logo Marketpllace de la formation - Skills.hr

Quand utiliser le storytelling en formation ?

L'art du storytelling, et si vous osiez raconter des histoires en formation - Skills Mag

Le storytelling s’avère particulièrement efficace dans le cadre des formations qui touchent à l’humain. Si vous prévoyez une formation à la neutronique, le storytelling peut sans doute aider sur certains aspects, mais il ne remplacera pas la théorie sur la diffusion inélastique sur spectromètre.

Si, par contre, vous voulez former aux soft skills, qui réclament un engagement personnel, voire émotionnel, le storytelling est tout indiqué :

  • Formations en leadership : rien de mieux que des récits de vie de leaders inspirants, sur leurs défis et succès pour intéresser les apprenants.

  • Formations en gestion du changement : les exemples de transformation réussie ou de résistances aux changements plongent les apprenants dans leurs futurs défis.

  • Formations commerciales et marketing : les études de cas clients, avec des ventes réussies ou ratées, des campagnes marketing innovantes ou loupées, aident les apprenants à identifier les stratégies les plus performantes.

  • Formations à l’éthique : le storytelling confronte l’apprenant à de vrais dilemmes et à des situations complexes aux conséquences réelles.

  • Formations en communication interpersonnelle : les histoires permettent aux apprenants de constater en direct les styles de communication qui sonnent justes, les techniques de persuasion qui fonctionnent et les stratégies de gestion des conflits qui améliorent vraiment la situation.

Julie Michel - Skills Mag
Julie Michel
Julie Michel
Rédactrice web spécialisée dans le référencement naturel, je baigne dans le milieu de la communication depuis bientôt 10 ans. Diplômée de Sciences Po Lille en Communication Corporate, j'ai aussi été formée au management des ressources humaines. C'est donc naturellement que je me suis intéressée au secteur de la formation et à ses problématiques.

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur le même sujet

L&D
Planifier des formations en entreprise les erreurs à éviter - Skills Mag
Planifier des formations en entreprise : les erreurs à éviter

Dans un contexte où le temps est devenu la valeur principale dans une entreprise, planifier les formations directement sur les plannings des collaborateurs peut être tentant. Les gestionnaires de formation s’assurent ainsi que les équipes réservent du temps à leur développement professionnel, sans que cela ne se fasse aux dépens de leurs responsabilités.

L&D
L’angle mort des formations INTRA, vous connaissez - Skills Mag
L’angle mort des formations INTRA, vous connaissez ? 

Dans l’univers de la formation continue, il existe deux grandes familles : les formations INTRA et les formations INTER. Elles sont bien connues et répondent à des besoins différents avec chacune des avantages distincts. Depuis maintenant 11 ans que je suis formateur indépendant, je navigue régulièrement entre ces 2 formats. J’entends et lis assez souvent que l’INTRA est ce qu’il y a de mieux pour avoir une formation personnalisée. Et pourtant, j’aimerais nuancer ce propos pour vous aider à choisir, au mieux, l’organisation qui vous convient. Je constate qu’il existe un angle mort au moment du choix entre INTRA ou INTER. J’entends par là, un élément qui est rarement pris en compte au moment de choisir entre les 2 formats et qui a toute son importance pour l’efficacité de la formation. 

L&D
Comment valoriser la formation interne - Illustration Skills Mag
Comment valoriser la formation interne ?

Bien que le Gouvernement stipule clairement que l’entreprise peut elle-même former ses salariés, la formation interne a souvent mauvaise presse. On la soupçonne de tous les maux, à commencer par le fait de manquer de crédibillité. Pas franchement prestigieuses, les formations internes souffrent de la très grande notoriété des organismes renommés.

Partez à la recherche de nouvelles compétences !

Logo transparent un vent nouveau- communauté Slack dédiée aux professionnels RH - Skills Mag

Rejoignez la communauté
des RH engagés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *